2000-10

Biffins

2009 - Paris

Des personnes âgées avec petite ou sans retraite, des immigrés avec ou sans papier cherchent à survivre en vendant ce qu’ils trouvent dans la rue. On les appelle les Biffins.
La mairie leur a permis de vendre, les week-ends, sur 1m2 de trottoir, sous le pont du périphérique, des objets, des vêtements, quelque fois même de la nourriture.

Les photographies sont faites de manière aléatoire, sans viser, sans cadrer, il ne s’agit pas de prendre des photographies, Il n’y a pas de prise de vue à proprement parlé, mais plutôt des vues trouvées, c’est-à-dire découvertes bien après le déclenchement intuitif de l’obturateur.

Sont mis en rapport des corps et des objets, au sol ils révèlent des identités sans visage, fragiles sans cesse réduites à ce qu’elles possèdent.

Ugolin

2006

.

"Il est comme l’arbre planté aux ruptures des eaux"

vidéo 2005

https://vimeo.com/291057295

TT

vidéo 2004

https://vimeo.com/293328555

Le cri bleu

vidéo 2004

Gros plan sur la bouche d’un bébé qui tète.
Durée : 17 mns, sonore

Bal populaire

vidéo 2009

https://vimeo.com/299833514

Talus

2003 - Italie

(...) Mais il est aussi d’autres fleurs, plus isolées et plus résistantes, celle des ces talus de pierre concassées, de détritus, et de tous les monticules qui barrent la vision, et créent même une vision négative. Ici, on est proche des paysages anthropiques d’un Robert Smithson. Car le lointain n’est jamais que celui d’une modernité sauvage, urbaine et industrielle, une « désarchitectures, et le proche surdimensionné est l’envers du paysage-cosmos. Ici, pas d’immémorial végétal, mais ce temps paradoxal, celui des ruines du futur. Un temps tellurien, une géologie mise à nu dans ses strates et sa puissance de destruction toute humaine.(...)
Extrait du texte : Les miroirs du Temps, Christine Buci-Glucksmann